Maria Komissarova s ' est brisé la colonne vertébrale à l ' entraînement, ce samedi matin, à Sotchi. Victime d ' un " traumatisme sérieux ", la skieuse russe a dû être opérée rapidement sur place, ne pouvant pas être transportée à Moscou dans son état. C ' est le premier accident grave de ces Jeux Olympiques.

Depuis l’ouverture des Jeux Olympiques de Sotchi le 7 février dernier, les blessures graves se limitaient à des côtes ou des dents cassées et à une fracture ouverte à la jambe pour un ouvrier heurté lors d’un malheureux accident par un bobsleigh mardi. Samedi matin, c’est un accident d’une toute autre nature qui s’est déroulé sur le site olympique. A l’Extreme Park de Rosa Khutor, lors d’un entraînement, la Russe Maria Komissarova a fait une horrible chute et s’est, selon le média russe R-Sport qui cite une source familiale, brisé la colonne vertébrale. L’état de la skieuse russe, âgée de 23 ans, a été jugé "sérieux", selon les premières déclarations de la Fédération Russe de Freestyle dans un communiqué. Les médecins, jugeant sa situation trop grave, ont décidé de ne pas transférer l’athlète à Moscou et de l’opérer le plus rapidement possible, sur place, à l’hôpital de Krasnaya Polyana. Maria Komissarova n’était pas parmi les candidates à une médaille olympique, chez elle, à Sotchi. La meilleure performance de la Russe en carrière est une deuxième place en Coupe du monde, en 2012.