Le responsable de l’opposition, Bader Jamous, secrétaire général de la Coalition, a souligné que les Etats-Unis et la Russie «sont pour la poursuite des discussions de Genève». Le secrétaire général de la Coalition de l’opposition syrienne, Bader Jamous, a qualifié d’insatisfaisants et de défavorables, les résultats des négociations de Genève. «Les Etats-Unis et la Russie sont pour la poursuite des négociations», a déclaré Bader Jamous, avant d’ajouter : «Le Chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a souligné que Moscou apposerait son véto à toute résolution anti-syrienne et qu’il revenait à Damas de prendre la décision». Par ailleurs, le médiateur de l’ONU, Lakhdar Brahimi, a déclaré, après une réunion avec les représentants russes et américains, que les Etats-Unis et la Russie «se sont engagés à faire sortir de l’impasse la Conférence de paix de Genève, sur la Syrie».