En Egypte, la police et les forces de sécurité sont en grève, dans certaines villes du pays, manière de protester contre l’insécurité régnante et leur basse rémunération. Ils ont insisté sur le fait qu’ils continueront leur mouvement de grève et de protestation, jusqu’à la réalisation de leurs revendications. «La hausse des salaires des forces de police, l’adoption de la loi portant sur la protection de la police, la non arrestation et la non mise en détention, pour des délits commis, au moment des missions, l’adoption de la loi portant sur la lutte contre le terrorisme, l’intensification des sanctions prévues pour les actes terroristes, et la fourniture des services sanitaires», telles sont les principales revendications des forces de sécurité et de la police égyptienne.