Le vice-ministre des affaires étrangères et des expatriés, membre de la délégation officielle syrienne participant à la conférence de Genève II, Fayçal al-Miqdad, a déclaré à l'Agence SANA, que la décision de la participation de la délégation officielle syrienne au 2ème tour des pourparlers prévus à Genève lundi prochain, a été prise. Répondant à une question posée par l'Agence SANA, al-Miqdad a affirmé que la délégation de la république arabe syrienne a souligné l'importance de discuter de la déclaration de Genève article par article. Al-Miqdad de poursuivre : La rétablissement de la stabilité en Syrie implique de discuter de la possibilité de mettre un terme au terrorisme et à la violence, afin d'arrêter l'effusion de sang des citoyens syriens par les groupes terroristes armés soutenus au niveau régional et international. A signaler que, le 1er tour des pourparlers s'était ouvert par une séance publique qui a eu lieu à Montreux, en Suisse, le 22 du mois dernier, en présence des ministres des Affaires étrangères de nombre de pays, le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et l'émissaire onusien pour la Syrie Lakhdar Brahimi. Le vice-ministre du conseil des ministres, ministre des affaires étrangères et des émigrés et chef de la délégation officielle syrienne participant à la conférence de Genève Walid Mouallem, avait déclaré lors d'une conférence de presse tenue à Genève au dernier jour des pourparlers, que lesdits pourparlers n'ont pas abouti à des résultats concrets au cours de cette semaine de dialogue pour deux raisons: d'abord, le manque de la maturité et du sérieux de l'autre partie et leur menace de torpiller la réunion.