L'Iran a mis en application l'accord sur son programme nucléaire conclu à l'issue de négociations avec les Six tenues à Genève en novembre 2013, a annoncé le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, sur sa page Facebook. Le chef de la diplomatie iranienne a espéré que la mise en œuvre de la première partie du plan apporterait "des résultats positifs pour le pays, mais aussi pour la paix et la sécurité dans la région et dans le monde entier". L'Iran suspendra aujourd'hui (lundi) l'enrichissement d'uranium à 20%, conformément à l'accord conclu avec les 5+1, a annoncé le directeur de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, Ali Akbar Salehi. "La suspension volontaire de l'enrichissement d'uranium à 20% est la mesure principale que nous prenons ce lundi à 12h00 (8h30 UTC)", a déclaré le responsable iranien. Aux termes de l'accord de Genève, l'Iran s'engage à suspendre pour une durée de six mois l'enrichissement d'uranium à plus de 5%, à stopper la mise en place du réacteur à eau lourde d'Arak et à autoriser les inspecteurs de l'AIEA à visiter les sites nucléaires iraniens. En contrepartie, les pays occidentaux s'abstiendront d'imposer de nouvelles sanctions et lèveront partiellement celles déjà en vigueur.