La consule indienne dont l'arrestation à New York avait suscité le mois dernier une mini-crise diplomatique a été formellement inculpée jeudi par la justice américaine, au milieu d'informations contradictoires sur son éventuel départ des États-Unis. «Plus tôt aujourd'hui, un grand jury a inculpé Devyani Khobragade de deux chefs d'accusation, fraude au visa et fausses déclarations», a déclaré le procureur de Manhattan Preet Bharara dans un courrier. «Il n'y aura cependant pas besoin d'organiser à ce stade une comparution sur cette inculpation. Nous sommes au courant que l'accusée s'est très récemment vu octroyer un statut d'immunité diplomatique et qu'elle a quitté les États-Unis aujourd'hui», a ajouté le procureur dans ce courrier adressé à la juge chargée du dossier. Le porte-parole du procureur a cependant ensuite publié un communiqué, selon lequel «suite à ce courrier, l'avocat de Mme Khobragade a fait savoir qu'elle n'avait pas, de fait, quitté les États-Unis».