Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et son homologue américain John Kerry examineront le 13 janvier prochain la question de la participation de l'Iran à la conférence de paix sur la Syrie, dite "Genève II", a fait savoir Farhan Haq, porte-parole du secrétaire général de l'ONU, cité par la presse occidentale. "John Kerry et Sergueï Lavrov se rencontreront le 13 janvier et nous espérons sincèrement qu'ils se mettront d'accord sur la participation de l'Iran", a-t-il annoncé. La question de la participation de l'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, aux négociations reste ouverte. D'après M. Haq, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a envoyé lundi les premières invitations aux pays et organisations qui sont susceptibles de participer à la conférence Genève II. "L'Iran ne figure pas parmi les destinataires". Initialement prévue à Genève, la conférence internationale consacrée au règlement de la crise syrienne se tiendra le 22 janvier à Montreux, sur le lac Léman. Censée reprendre les lignes de l'accord international signé à Genève le 30 juin 2012, elle devra réunir à une même table des responsables du gouvernement syrien et de l'opposition pour tenter de trouver une solution politique négociée au conflit civil qui se poursuit depuis plus de deux ans et a déjà emporté, selon l'Onu, plus de 100.000 vies. La décision définitive sur la participation de l'Iran, allié de Damas, à ce forum n'a pas encore été prise.