Un spectaculaire incendie, dû à une fuite de gaz et provoquant des flammes de plusieurs dizaines de mètres de haut, s'est déclenché mardi vers midi dans le centre-ville de Marseille et a fait quatre blessés légers et un disparu avant d'être rapidement circonscrit. Le feu a pris en pleine rue dans le quartier portuaire de la Joliette en rénovation. Un important dispositif a été déployé, notamment 90 marins pompiers et autant de policiers, pour circonscrire le sinistre et sécuriser les lieux. Le feu a été rapidement maîtrisé, après que les marins pompiers sont parvenus à couper l'alimentation en gaz à l'origine de l'incendie. Selon un photographe de l'AFP, les flammes atteignaient plusieurs dizaines de mètres au plus fort de l'incendie, et plusieurs appartements ont pris feu dans les immeubles voisins. Le bilan donné par les pompiers en début d'après-midi faisait état d'un disparu et quatre blessés légers. Le disparu est un ouvrier du chantier où s'est déclaré l'incendie. "On ne sait pas s'il était là ou non" avant l'incendie, ont indiqué les pompiers. Deux soldats du feu ont été victimes d'un "coup de chaud". Un homme de 66 ans a été victime d'une légère intoxication et a été évacué vers l'hôpital de la Timone, tandis qu'une femme, victime d'un malaise, a été soignée sur place. Une quarantaine de personnes ont également été évacuées des bâtiments alentour.