Après Apple et son iOS conçu spécialement pour les interfaces des véhicules, Google s'invite dans les voitures. Le géant américain de l'internet a annoncé, lors du CES 2014, un partenariat avec Audi, GM, Honda et Hyundai afin d'embarquer le système d'exploitation Android. Alors qu'Apple s'était déjà invité dans les voitures, Google vient s'installer également sur le fauteuil passager. Le géant de l'internet a annoncé lundi, en pré-ouverture du CES 2014 de Las Vegas, le grand salon des technologies, un partenariat avec des constructeurs automobiles au sein de l'Open Automotive Alliance (OAA). L'OAA regroupe Audi, General Motors, Honda, Hyundai, le fabricant de cartes graphiques Nvidia et donc Google. Cette alliance visera à promouvoir le système d'exploitation Android dans leurs véhicules d'ici la fin 2014. Cette plateforme d'échanges doit permettre aux constructeurs automobiles de profiter des avancées technologiques de Google et Nvidia afin "d'introduire plus facilement des technologies de pointe dans les voitures " et de rendre "la technologie plus sûre, plus clair et plus intuitive". Comme souvent chez Google, ce modèle de développement se veut ouvert et ce sont les développeurs qui devraient s'en donner à cœur-joie. "Des millions de personnes sont déjà habituées à utiliser Android chaque jour", explique Sundar Pichai, vice-président de Google. "Nos partenaires industriels" pourront ainsi "intégrer plus facilement la technologie mobile dans les véhicules" et les conducteurs "se concentrer sur la conduite". Apple et sa iCoccinelle La voiture connectée, qui peut permettre autre chose que prendre les appels en Bluetooth ou lire notre musique, est donc en bonne voie. La première étiquetée Android devrait voir prochainement le jour, sans doute chez Audi. Un projet en parallèle de celui élaboré depuis plusieurs années par Google et sa Google Car automatique équipée de caméras, capteurs de position, radars et lasers. Celle-ci a déjà le droit de rouler en Californie à condition d'avoir un être humain au volant. En juin dernier, lors de sa conférence des développeurs, Apple avait présenté une version d'iOS spécialement conçue pour les voitures. Ce système d'exploitation sera prochainement incorporé dans des Honda, Mercedes et Nissan, facilitant ainsi l'accès aux applis et services contenus sur les iPhones, iPad et tout autre produit de la marque à la pomme. Lors du salon de Shanghai, Volkswagen a dévoilé la iCoccinelle 3.0, le rêve de Steve Jobs prenant enfin forme... à moitié. Car la célèbre Coccinelle n'avait de connecté qu'un dock permettant d'avoir accès à la musique, les photos, ses SMS et Facebook, mais aussi quelques paramètres du véhicule par l'intermédiaire d'une application qui utilisait alors la connexion 3G du smartphone. De son côté, Ford avait fait appel à Microsoft dès 2007 quand d'autres font appel au QNX de Blackberry. Par ailleurs, des marques comme BMW, GM ou encore Audi ont annoncé des véhicules dotées d'une connexion 3G voire 4G.