Le commerce non pétrolier de l'Iran ont atteint 62,5 milliards de dollars américains au cours des neuf premiers mois de l'année iranienne qui a démarré le 21 mars. D'après le dernier rapport de l'administration douanière iranienne, le pays a exporté pour 29,241 milliards de dollars, et importé pour 33,266 milliards de dollars de produits non pétroliers pendant cette période. Les exportations et les importations ont décliné respectivement de 7,7% et de 16,9% par rapport à la même période de l'année dernière, selon le rapport. Les principaux produits exportés par l'Iran étaient le concentré de minerai de fer, l'urée (pour les engrais) et le méthanol et les principaux produits importés étaient le riz, la farine de soja, et le blé. La Chine, l'Irak et les Emirats arabes unis étaient les principaux pays destinataires des exportations iraniennes pendant cette période, et les Emirats arabes unis, la Chine et l'Inde étaient en tête de liste des pays exportateurs vers l'Iran.