Les sources sécuritaires libanaises font état d'une focalisation sans précédente des opérations terroristes des milices takfiris sur la bande côtière du sud Liban, tout proche du bastion du Hezbollah. Selon Al Nashra, l'Arabie saoudite qui arme et finance les takfiris a placé son champ d'action anti Hezbollah dans des régions ultra sensible , là où les habitants ne peuvent presque rien contre les terroristes tant leur nombre est grand et leur infiltration , vaste. les localités de Al Naama et celle de Tripoli en font d'ailleurs partie. Toujours d'après les sources sécuritaires libanaises, l'Arabie saoudite n'a pas l'intention de laisser "tranquille" le Hezbollah , au moins pour le moment . les récents propos du secrétaire général du Hezbollah où il a violemment dénoncé Riyad en sont d'ailleurs la meilleure preuve. En ce sens , les hordes takfiris à la solde des Al e Saoud travaillent à étendre leur action à la bande côtière du sud du Liban et les préparatifs sont en train d'être mis en place. cette région qui compte plusieurs localité comme Khalda, Doha al Has, Al Nazama, Al Sadiyat , Vadi al Zina seront très prochainement le thépatre d'affrontements entre l'armée libanaise et le groupuscule salafiste d'Al Assir. en effet les maisons, les lieux de résidences de ces cités côtières se sont transformés dès à présent en un lieu de recrutement de terroristes! c'est dans les rangs des réfugiés syriens que Al Assir et cie choisissent " leurs combattants", réfugiés poussés au bout par la précarité de leurs conditions et donc prêts à tout faire. les cités côtières sont désormais des centres de soutien logistique et sécuritaire aux terroristes contre la localité de Zahiya et d'autres localités du sud du Liban. selon les sources bien informées, la situation géographique de la bande côtière est extrêmement dangereuse dans la mesure où une vaste action terroriste est propre à séparer la capitale Beyrouth du sud du pays et à couper toutes les voies de communication entre les forces internationales et l'armée libanaise d'une part et le Hezbollah de l'autre . une action terroriste des takfiris pourrait se manifester via des attentats , des embuscades , des tirs de missiles contre Zahiya et ses localités environnantes. les mosquées de ces localités côtières se sont d'ailleurs transformées en lieux de fréquentation des jihadistes syriens, libanais, palestiniens. Quelques 150 terroristes takfiris armés d'armes semi lourde ont déjà mené une manœuvre en toute discrétion et ils continuent leurs agissements nocturnes. dans des repaires des terroristes , les forces de sécurité ont trouvé la carte des casernes et des bases de l'armée libanaise ce qui laisse présager de futures opérations contre l'armée. selon les sources sécuritaires c'est depuis leur centcom situé à Riyad que les takfiris salafo wahhazbite reçoivent des ordes . al Al Naama, à Khalda et dans la cité de ketar Maya , ce sont les officiers saoudiens qui donnent des ordres . ainsi Riyad compte proliférer " le modèle tripolitain" sur la bande côtière, mettre au pas l'armée nationale, isoler le Hezbollah dans son bastion, et tuer " les chiens chiites " en grand nombre. l'objectif final consiste à pousser la résistance à quitter la Syrie. mais Nasrallah compte-t6il se laisser faire?