Au terme d’un match peu emballant, Arsenal et Chelsea n’ont pu se départager (0-0). Le classement se resserre en tête avec deux points d’écart entre le nouveau leader Liverpool et le 5e du championnat, Everton. Arsenal-Chelsea 0-0 Ce n’était pas vraiment Noël à l’Emirates Stadium d’Arsenal. Le public londonien n’a en effet pas vraiment vibré au rythme de cet Arsenal-Chelsea, dont le tableau d’affichage est resté désespérément vierge. Une opposition de styles qui n’a pas offert le spectacle attendu devant les multiples approximations des Gunners tout au long de la partie. Au grand bonheur de Chelsea, venu clairement chercher ce point du nul dès le départ. Les intentions de Mourinho étaient ainsi claires : avec un 4-3-3 plus compact, le technicien portugais voulait imposer une grosse densité physique aux Gunners. Stratégie payante tant les Blues sont parvenus à contrecarrer les plans de leurs adversaires en les faisant déjouer. Opérant en contre, les visiteurs se sont même créé la meilleure opportunité du premier acte lorsque Lampard trouvait la barre sur une belle reprise dans la surface (33e). Mais plus prudents après la pause, ils se contentaient du minimum. Et Arsenal attendait le dernier quart d’heure pour hausser le ton. A peine. Le moment qu'attendait les Français pour se montrer. Giroud manquait deux belles opportunités dans la surface (79e, 86e), avant que Sagna ne voie son coup de tête sauvé sur sa ligne par Azpilicueta (90e+1). Visage bien décevant du désormais ex-leader du championnat anglais. Arsenal connait un coup de mou en cette fin d’année civile avec un quatrième match sans succès toutes compétitions confondues. Pour le plus grand bonheur de José Mourinho, qui conserve son invincibilité face à Wenger (5 nuls, 5 victoires). Le joueur du match Il a été le Blue le plus virevoltant et sa sortie a coïncidé avec la baisse de régime de son équipe. Eden Hazard a été précieux sur les nombreux contres de Chelsea en faisant souvent les choix justes. C’est lui qui est à l’origine de la barre de Lampard sur un service parfait. On n’a pas aimé Plus que le «Boring»* Chelsea, c’est le visage d’Arsenal qui a inquiété dans cette partie. Une équipe qui manque de personnalité dans les grands rendez-vous. Pour preuve, les défaites du côté des deux Manchester (United, 1-0, et City, 6-3), et ce nul tout sauf brillant face à Chelsea. Les Gunners ne sont jamais parvenus à déséquilibrer l’adversaire, à changer de rythme. Et Mesut Özil a déçu dans son rôle d’accélérateur. *ennuyeux Résultats de la 17e journée : Samedi Liverpool - Cardiff City 3-1 Crystal Palace - Newcastle 0-3 Fulham - Manchester City 2-4 Manchester United - West Ham 3-1 Stoke City - Aston Villa 2-1 Sunderland - Norwich City 0-0 West Bromwich - Hull City 1-1 Dimanche Southampton – Tottenham 2-3 Swansea - Everton 1-2 Lundi Arsenal - Chelsea 0-0