Après quelques jours de repos, les Parisiens iront en stage au Qatar et affronteront le Real Madrid… N’embêtez pas Salvatore Sirigu avec son programme des vacances. Surtout quelques minutes à peine après avoir concédé un match nul (2-2) contre le Losc. A une question anodine sur ce que l’Italien a prévu pour les fêtes, le portier parisien a répondu: «Ca c’est mon problème, ce n’est pas à vous que je vais le dire». On ne lui en veut pas de ne pas dévoiler son menu pour le Réveillon, n’empêche, ce n’était pas la question la plus vache du monde. C’est que, comme dans une entreprise normale, la période de repos hivernale est un sujet un poil sensible au PSG. Parce que les Parisiens, qui viennent d’enchaîner un match tous les trois jours depuis un mois, ont très envie de souffler. Même si ça ne s’est pas forcément vu contre le Losc dimanche soir. «Physiquement on a tenu la comparaison et techniquement on a été meilleurs», assure d’ailleurs Laurent Blanc. L’entraîneur parisien ne partira d’ailleurs pas tout de suite: «Je vais passer ma semaine pour faire le bilan individuel et collectif du PSG sur les six premiers mois mais on peut dire que c’est positif». Il retrouvera ses troupes à partir du 29 décembre pour un stage à Doha, qui se terminera le 2 janvier par un match amical contre le Real Madrid. Problème: selon L’Equipe, la compagnie qui va transporter les joueurs a prévu une escale à Istanbul à l’aller et au retour, ce qui n’a pas manqué de faire grincer des dents dans le vestiaire. Il faut dire que Paris a rendez-vous à Brest dès le 4 janvier pour les 32es de finale de la Coupe de France.