Le commandant de la force al-Quds dans le corps des Gardiens de la révolution en République islamique d’Iran le général Qassem Souleimani a accusé les Etats-Unis de mentir lorsqu’ils disent que l’option militaire est toujours de vigueur. « Les Etats-Unis mentent lorsqu’ils disent que l’Iran mène les négociations en raison de sa faiblesse ou de l’embargo qui lui est infligé... Ils mentent aussi lorsqu’ils disent que l’option militaire iranienne est toujours de vigueur », a-t-il déclaré ce dimanche, rapporte l’agence de presse iranien Fars News. Selon Souleimani, «les Etats-Unis, de point de vue politique, ne disposent d’aucun impact dans les cœurs de peuples », et d’estimer que « c’est un Etat rejeté par les peuples du monde ». Le général iranien estime aussi que les Etats-Unis ont été vaincus aussi bien politiquement, que militairement qu’économiquement. « A l’heure actuelle, c’est le pays le plus endetté du monde », souligne-t-il. Selon lui, les Américains ont aussi été vaincus là où ils se sont ingérés militairement.