Une affaire de corruption financière secoue depuis quelques jours la Turquie , impliquant des proches de ministres d'Erdogan , des policiers , des inspecteurs. le scandale touche de près la banque Halkbank , l'un des plus grands établissements bancaires turc et c'est contre cette banque que les médias nationaux mènent en ce moment une compagne d'intoxication anti Erdogan . et Que fait l'Iran là dedans? les médias turcs dénoncent en effet l'ambassadeur iranien en poste à Ankara, leur but étant de mêler dans la dite affaire ! Le quotidien turc « Today's Zaman » a écrit dans un article intitulé « l'ambassadeur iranien a admiré la gestion intelligente de Halkbank », a essayé d'établir des liens entre l'ambassadeur et cette affaire. Récitant les déclarations d'il y a un mois du haut diplomate iranien, le journal conclut que l'ambassadeur aurait été au courant de cette affaire de corruption (!!) puisqu'il a louéé " la bonne gestion de cette banque " !!L'ambassadeur de la RII en Turquie, Alireza Bigdeli avait dit le 29 novembre devant la presse à l'ambassade d'Iran à Ankara que la gestion juste et appropriée de Halkbank joue un rôle important dans les bonnes relations irano-turques et que cette banque tire de bonnes revenues via ces coopérations avec cette banque. « Halkbank est un bon exemple de coopérations réussites entre l'Iran et les organes économiques de la Turquie. », avait-il affirmé. Est-ce une bonne raison pour accuser l'ambassadeur iranien d'avoit été au courant du scandale financier en question? cette vague anti iranienne lancée en Turquie n'est pas anodine selon certains analystes . les divergences qui oppose Erdogan et Fathollah Gulen, puissant mentor et théoricien islamiste turc , divergences à l'origine vraisemblablement des accusations de corruption qui frappe Erdogan et ses proches aurait des liens avec le chef du renseignement turc, Hakan Fidan, ce chiite et proche du PM Erdogan dont Gulen souhaiterait le départ . depuis quelques temps, les Etats Unis et Israël accusent Fidan d'entretenir de bonne relations avec l'Iran et d'avoir transmis aux iraniens des informations classifiées . En citant le nom de l'ambassadeur iranien dans cette affaire, le puissant réseau Gulen est-il entrain de se venger d'Erdogan et de préparer sa chute?