Les Etats Unis ont menacé le souverain hachémite d'éviction du pouvoir, si ce dernier ne se soumettait pas à la volonté américaine dans le dossier syrien. Selon une source bien informée en Jordanie et bien au courant des bruits du palais, les Etats Unis auraient menacé indirectement Abdellah au mois de juillet dernier , lui affirmant que sa survie à la tête du royaume "dépend entièrement du degrés de sa fidélité dans la mise en application des recommandation de la Maison Blanche " !! Suzanne Rice, conseillère pour la sécurité nationale US a invité au mois de juillet son homologue jordanien, Amir Hamza Ben al Hossein, à la Maison Blanche. la rencontre se serait déroulée dans un climat tendu : " si Amman tergiverse et retarde la mise à exécution des recommandations de Washington au sujet de la Syrie ( ndlr : le maintien des camps d'entrainement des terroristes , l'aide à leur envoie en Syrie ...) et bien cela signifiera la fin du règne d'Abdellah" " ce serait l'affaire de quelques heures . si Abdellah dit non, il sera remplacé par l'un de ses proches " !, aurait dit Rice à son interlocuteur ahuri! Dans la cour des hachémites, l'idée la plus répandue est que la colère américaine reflète celle de Bandar Sultan, le chef du renseignement saoudien, agent des plans US en Syrie. selon cette même source , le renseignement jordanien s'oppose littéralement à la politique syrienne de Bandar Sultan " il n’y a qu'une seule partie jordanienne qui est d'accord avec Bandar Sultan; Nasser Joudah, ministre des AE" Le roi Abdellah s'accroche au trône pour pouvoir transmettre le pouvoir à son fils. plusieurs offensives d'envergure des terroristes takfiris ont été lancées contre rif de Damas ces dernières semaines depuis les camps d'entrainement de la Jordanie voisine.