Pour la première fois en ٤۰ ans, une majorité d ' Américains estiment que l ' influence de leur pays est en déclin et que les États - Unis exercent un pouvoir au niveau mondial moins fort que par le passé, selon un sondage publié mardi.
Cette enquête de l ' institut Pew Research Center a été menée auprès d ' un peu plus de ۲۰۰۰ personnes entre le ۳۰ octobre et le ٦ novembre. Elle révèle aussi qu ' une majorité d ' Américains jugent pour la première fois que les États - Unis devraient «s ' occuper de leurs propres affaires» au niveau international. «Pour la première fois en près de ٤۰ ans de sondages, une majorité de personnes(۵۳ %) considèrent que les États - Unis jouent un rôle moins important et moins puissant à l ' échelle de la planète qu ' une décennie en arrière», souligne Pew dans son étude. Ce chiffre est supérieur de ۱۲ points par rapport à ۲۰۰۹ et a plus que doublé par rapport ۲۰۰٤, durant l ' administration de George W. Bush. Quelque ۷۰ % des personnes interrogées jugent en outre que les États - Unis inspirent moins de respect que par le passé, soit des niveaux similaires à ceux de la fin du deuxième mandat de George W. Bush. La politique étrangère de l ' actuel président Barack Obama est d ' ailleurs vivement critiquée dans l ' étude: ۵٦ % la désapprouvent, contre ۳٤ % qui la soutiennent. «Les Américains désapprouvent notamment largement sa gestion de la situation en Syrie, Iran, Chine et Afghanistan», poursuit le rapport. La lutte antiterroriste apparaît comme l ' un des seuls domaines où davantage d ' Américains approuvent le travail de Barack Obama qu ' ils ne le désapprouvent(۵۱ % contre ٤٤ %). Autre aspect surprenant du sondage, pour la première fois en près d ' un demi - siècle, ۵۲ % des gens estiment que les États - Unis devraient «s ' occuper de leurs propres affaires sur le plan international et laisser les autres pays tenter de se débrouiller au mieux par eux - mêmes», contre seulement ۳۸ % pensant le contraire. Ceux qui jugent que les États - Unis agissent «trop» pour essayer de résoudre les problèmes du monde(۵۱ %) considèrent en général que les questions domestiques, en particulier l ' économie, devraient au contraire être la principale priorité de l ' administration en place. Néanmoins, ۷۷ % des sondés soulignent que les échanges et liens commerciaux avec les autres pays restent bénéfiques à leur pays.