Le président Barack Obama a appelé jeudi le Congrès américain à donner une chance à l'Iran de démontrer son sérieux dans le dossier nucléaire et à s'abstenir de voter de nouvelles sanctions dans l'immédiat. Les négociations entre Téhéran et les puissances du groupe P5+1 sur le programme atomique de la République islamique n'ont pas abouti le 9 novembre à Genève, ville où elles doivent reprendre le 20 novembre. Des élus américains des deux bords ont jugé que l'Iran n'avait pas fait preuve de sérieux, et appelé à renforcer les sanctions qui étouffent déjà l'économie du pays. Le secrétaire d'État John Kerry les avait déjà appelés à «calmer» le jeu mercredi.