Le ministre allemand de l’Intérieur, Hans-Peter Friedrich, n’a pas exclu l’expulsion des diplomates américains de l’Allemagne, en critiquant lundi l’écoute des conversations téléphoniques de la chancelière Angela Merkel.
Si les auteurs de l’écoute des conversations de la chancelière se trouvent à Berlin, ils devront se préparer à subir les conséquences légales et si les diplomates américains sont impliqués dans cette affaire, ils seraient obligés de quitter l’Allemagne. Selon le porte - parole du groupe de l ' Union chrétienne - démocrate au Bundestag, les députés allemands auront le ۱۸ novembre, une réunion extraordinaire sur l’affaire de l’espionnage américain des citoyens allemands. Le président de la Commission du renseignement du sénat américain, s’opposant vivement à l’espionnage des dirigeants des pays alliés de Washington, a plaidé pour la révision des méthodes d’espionnage de l’administration américaine. «Le Congrès doit savoir exactement ce dont s’occupe l’appareil de renseignement américain, a - t - il ajouté.