La conversation téléphonique avec le Président de l'Iran, Hasan Rohani, présente la possibilité de progrès dans le programme d'énergie nucléaire du pays Iran, a ainsi déclaré vendredi le Président américain, Barack Obama. "Droit maintenant, j'ai parlé par téléphone avec le Président de la République islamique d'Iran, Rohani. Ils ont discuté des efforts en cours pour parvenir à un accord sur le programme nucléaire de l'Iran", a signalé le Président américain. En ce sens, Obama a fait observer que les deux parties pour parvenir à une solution globale sur le programme nucléaire de l'Iran. C'est la première communication directe entre les présidents des deux pays depuis la révolution islamique de 1979 en Iran. Au cours de cet appel téléphonique, les deux parties ont abordé diverses questions, y compris la nécessité de faire preuve de volonté politique pour résoudre le dossier nucléaire iranien et aboutir à une coopération sur les questions régionales. L'appel ci-dessus terminée avant que le Président de l'Iran a quitté son appartement à New York pour l'aéroport pour prendre l'avion qui devait le ramener dans son pays. Ce dialogue intervient un jour après que l'Iran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU - Etats-Unis, le Royaume-Uni , la Chine , la France et la Russie - plus l'Allemagne (G5+1) ont tenu une réunion au niveau des ministres des Affaires étrangères à New York. En ce sens, une autre réunion a eu lieu entre le ministre des affaires étrangères persan Mohamad Javad Zarif, avec nous Secrétaire d'État. John Kerry, qui a dit que Washington allait lever des sanctions contre la République islamique d'Iran dans quelques mois dans le cas où Téhéran se conformer à une série de mesures au sujet de son programme nucléaire.