La France et les Etats-Unis n'ont pas fourni à la Russie de preuves confirmant le recours à l'arme chimique en Syrie par les troupes gouvernementales, a déclaré dimanche le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov dans une interview accordée à la chaîne de télévision russe Pervy Kanal. Le ministre a indiqué que Paris et Washington avaient accusé les troupes gouvernementales d 'avoir recouru à l ' arme chimique le ۲۱ août près de Damasbien avant la publication du rapport des enquêteurs de l'Onu. "La France et les Etats-Unis n'ont jamais caché qu'ils n'avaient nullement besoin de compte-rendu (des inspecteurs de l'Onu). Bien avant que le compte-rendu soit prêt, ils ont déclaré qu'ils savaient tout depuis longtemps et que leurs renseignements étaient irréprochables, quoique ces deux pays ne nous les aient jamais montrés dans leur ensemble. Alors que les renseignements qu'ils ont bien voulu nous fournir ne prouvent pas que cet épisode soit lié au recours à l'arme chimique par le régime", a souligné le ministre russe des Affaires étrangères.