Le journal israélien Haaretz a qualifié les politiques du nouveau gouvernement iranien de « défi difficile à relever» pour le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu.
« Vous l’appelerez ce que vous voudez: opération de charme, opération de marketing, …, toujours est - il que Hassan Rouhani a commencé une attaque frontale, avec sa diplomatie générale qui va tout droit aux cœurs et aux esprits des Américains, et qui lance un vrai défi à Netanyahu et à tous les politiciens israéliens.», a ainsi analysé Haaretz, pour lequel, l’interview du président iranien avec NBC News et sa tribune publiée par Washington Post, cristallient ses efforts destinés à convaincre les Etats - Unis de la « bonne foi nucléaire de l ' Iran et de la nature civile et non dangereuse de son programme nucléaire.» Selon ce quotidien, " ce à quoi les israéliens assistent aujourd ' hui, c ' est ce qu ' ils craignaient le plus, voir un président iranien qui sait comment parler à l ' Occident pour le séduire et le rendre fléxible ". Faisant allusions aux différences de caractère et de discours entre l’ancien président Mahmoud Ahmadinjead et le nouveau président Hassan Rouhani, Haaretz souligne: « Rouhani est un redoutable ennemi, et on en est désormais sûr, ce qui demande à ce qu ' Israël redouble de vigilance. c ' est un ennemi qu ' il ne faut pas prendre à la légère. c ' est un homme expérimenté et cultivé, un connaisseur de l ' Occident. Son interview avec NBC et la note qu ' il a publié dans les colonnes de Washington témoignent de ses capacités et de ses compétences à faire fléchir les Américains et de ses efforts qui le mettent entre les Etats - Unis d ' une part et les «lobby pro Israël» de l ' autre». le duel Rohani Netanyahu s ' annonce difficile!