Le secrétaire d'État américain est attendu samedi soir à Paris, le plus proche allié des Américains pour une éventuelle action militaire contre la Syrie. Le secrétaire d'État américain John Kerry part vendredi pour l'Europe pour vanter auprès de ses homologues de l'UE le projet de frappes sur la Syrie, a annoncé jeudi le département d'État. M. Kerry, dont c'est le 14e voyage en six mois, doit s'envoler vendredi matin de Washington pour se rendre successivement à Vilnius, Paris et Londres. Il doit rentrer aux États-Unis lundi. Outre des entretiens avec les autorités lituaniennes samedi, M. Kerry "rencontrera lors d'une séance informelle les ministres des Affaires étrangères des (28) États de l'UE", Vilnius présidant actuellement l'Union européenne, a indiqué la porte-parole de la diplomatie américaine Jennifer Psaki. Les ministres "discuteront du Moyen-Orient, notamment de la Syrie, de l'Égypte et des négociations directes en cours entre les Israéliens et les Palestiniens", s'est bornée à dire la responsable