La Russie pourrait accepter une opération militaire en Syrie si la responsabilité de Damas dans l ' emploi d ' armes chimiques est prouvée, a déclaré mercredi le président russe Vladimir Poutine. Dans le même temps, le chef du Kremlin a indiqué qu'une telle opération ne devrait être lancée qu'avec l'aval des Nations unies.