Le ministère de l'intérieur égyptien a annoncé que le bilan officiel des manifestations islamistes de vendredi s'élevait dorénavant à 48 morts et 1.118 manifestants pro-Frères musulmans arrêtés. Dans un communiqué publié tard dans la journée de vendredi, le ministère a précisé qu'un policier et un ressortissant syrien figuraient parmi les victimes, et que 436 personnes avaient été blessées. Les partisans des Frères musulmans et du président déchu Mohamed Morsi (proche des Frères musulmans) ont organisé vendredi des rassemblements de grande ampleur pour protester contre l'opération musclée de dispersion de leurs sit-in au Caire et à Gizeh mercredi. Dans le sillage de ces opérations anti-sit-in qui ont fait au moins 578 morts et 4.201 blessés, l'Egypte a été le théâtre d'affrontements violents dans diverses régions.