TRANSFERTS - Retrouvez chaque jour les rumeurs, les coups de bluff et les offres qui animent le marché estival. Au programme du jour: un départ possible de Cristiano Ronaldo, la drôle de petite phrase de Benoît Pedretti et le chantier de la défense centrale du Barça, plus que jamais en cours.

Cristiano Ronaldo dispute - t - il sa dernière préparation d ' avant - saison au Real Madrid? Photo: SCANPIX SUEDE / SIPA
Un bon de sortie pour Cristiano Ronaldo?C ' est mathématique. Comment le Real Madrid peut - il à la foisacheter Gareth Bale pour plus de ۱۰۰ millions d ' euros, lui offrir un salaire faramineux, etgrassement prolonger le contrat de Cristiano Ronaldodans les prochaines semaines, comme cela était initialement prévu? C ' est bien simple, il ne peut pas. Comment le Portugais prendra - t - il d ' ailleurs le recrutement d ' un joueur plus cher que lui(il détenait le précédent record en signant au Real pour ۹٤ millions d ' euros en ۲۰۰۹) alors que son employeur avait refusé de l ' augmenter sous prétexte d ' un manque de moyens? Dans ce dossier, tout ce que l ' on sait, c ' est que l ' on ne sait rien. Et si l ' on est pas obligés de croire toutes les rumeurs qui circulent, rien ne nous empêche non plus de nous méfier quand le président madrilène Florentino Perez assure que sa star " terminera sa carrière à Madrid " … LeDaily Starde ce vendredi, lui, est tout aussi catégorique: oui la venue de Bale implique un prochain départ de Ronaldo. Selon le quotidien, les dirigeants de la Maison blanche négocient actuellement avec Ed Woodward, le nouveau directeur exécutif de Manchester United, prêt à mettre ۹۲ millions d ' euros sur la table pour faire revenir l ' idole à Old Trafford. Sauf qued ' après Frédéric Hermel, correspondant à Madrid pourL ' Equipeet RMC, et certaines autres indiscrétions, CR۷ n ' envisage de quitter l ' Espagne que pour aller à Paris.Selon nos informations, le président parisien Nasser Al - Khelaïfi travaille activement sur ce dossier depuis plusieurs semaines. Ronaldo aurait même déjà accepté le contrat s ' élevant à ۱۸ millions d ' euros par an que le Qatari lui aurait proposé. Et si la venue de Bale n ' était en fait qu ' une façon de préparer les socios au départ de Ronaldo au PSG dès cet été? Le doute est en tout cas permis.Pedretti s ' exile à Ajaccio" Quelque part, c’est un départ à l’étranger. " La petite phrase lâchée sur RMC par Benoît Pedretti, qui vient de librement s ' engager pour deux ans à l ' ACA, risque de ne pas passer inaperçue. Elle mérite toutefois d ' être contextualisée: " C’est un challenge intéressant. Ils mettent en place un projet avec un plus grand suivi des joueurs, de meilleures structures. J’ai envie de m’intégrer dans ce plan. Ce choix d’Ajaccio, ça va être l’opportunité d’avoir plus de temps de jeu qu’à Lille. Ravanelli(le nouveau coach, ndlr) a connu de très grands clubs. C’était un joueur énorme. Il a rencontré beaucoup d’entraîneurs et s’en est inspiré. C’est une nouvelle méthode de travail, à l’italienne. Quelque part, c’est un départ à l’étranger. "Le Barça fait le forcing pour David LuizC ' était la priorité annoncée, et même le chantier principal en vue de la saison qui débute. Mais en ce début de mois d ' août, aucun défenseur central de renom n ' est encore venu renforcer l ' arrière garde du FC Barcelone, souvent en souffrance la saison passée. Pour mémoire, le Barça a surtout jeté son dévolu sur des Brésiliens, Thiago Silva, Marquinhos et David Luiz. Le premier vient deprolonger son contrat au PSG jusqu ' en ۲۰۱۸, le second a quitté Romepour signer… à Paris. Quant au troisième, " il ne quittera pas Chelsea ", dixit son nouveau coach, José Mourinho. Selon leMundo Deportivode ce vendredi, les Blaugrana n ' ont toutefois pas renoncé à attirer le sosie de Tahiti Bob dans leurs filets, et préparent une offre de ۳۵ millions d ' euros. Qui a toutefois peu de chances d ' émouvoir le richissime Roman Abramovitch, propriétaire russe des Blues. Du coup, les dirigeants barcelonais devraient changer leur fusil d ' épaule et se tourner vers le tueur à gages danois de Liverpool Daniel Agger. Problème: bien que moins cher(entre ۱۵ et ۲۰ millions d ' euros), il ne dispose pas de bon de sortie et son club s ' oppose au départ d ' un joueur ayant prolongé son bail jusqu ' en ۲۰۱٦ en octobre dernier… En d ' autres termes, les Catalans ne sont pas sortis de l ' auberge.