Le Nouvel Observateur - Le gouverneur a annoncé la réouverture du parc, dont l ' occupation a servi de détonateur à la révolte de milliers de Turcs contre l ' autoritarisme d ' Erdogan.
Le parc Gezi, jouxtant la place Taksim à Istanbul, bastion de la fronde antigouvernementale avant d'être évacué par la police fin mai, sera rouvert dimanche au public. Aucune manifestation n'y sera désormais tolérée, a annoncé samedi le gouverneur de la mégalopole turque. "Nous prévoyons de rouvrir le parc Gezi dimanche ou au plus tard lundi, pour qu'il soit mis à la disposition de tous les citoyens", a déclaré à la presse Hüseyin Avni Mutlu. Le responsable a exhorté les Stambouliotes à ne plus utiliser ce jardin, l'un des derniers espaces verts de la ville, pour y organiser des manifestations, avertissant que la police ne le permettrait pas. "Les parcs ne sont pas des lieux pour des manifestations . Ils doivent servir d'endroit de repos, de tranquillité pour tous les citoyens", a-t-il souligné.