Le Ministre de l ' Energie du gouvernement chargé des affaires courantes, Gebran Bassil a déclaré qu ' il est possible à l ' entité sioniste de voler du le pétrole libanais dans la mer de la Méditerranée, après la découverte d ' un nouveau gisement de pétrole situé à quatre kilomètres de la frontière libanaise avec la Palestine occupée, le décrivant comme «très dangereux».

Bassil qui s ' exprimait lors d ' une conférence de presse vendredi a souligné que " l ' entité sioniste usurpatrice a découvert un nouveau gisement de gaz qu ' elle a baptisée Carisch et qui est situé à environ quatre kilomètres de la frontière libanaise, plus précisément non loin du bloc de gisement libanais n ° ۸ et à six kilomètres du bloc de gisement libanais n ° ۹. Et donc, le nouveau gisement se situe à environ ۱۵ kilomètres, ce qui pourrait être une catastrophe car techniquement parlant si l ' entité sioniste décide d ' explorer son gisement de gaz, elle pourrait en même temps accéder au pétrole libanais ".

Et de poursuivre: " le Liban a la capacité de défendre ses ressources pétrolières. C ' est pourquoi j ' appele le gouvernement de transition de convoquer d ' urgence une réunion extraordinaire pour approuver les décrets concernant les zones d ' exploration marine afin que le Liban puisse bénéficier de la manne pétrolière ", ajoutant que «la seule façon de protéger notre pétrole c ' est que le Liban travaille sur l ' extraction, la production et l ' utilisation de ses puits et non de se contenter d ' être un simple observateur ".