Le «numéro deux» des Frères musulmans, Khairat al - Chater, a été arrêté vendredi soir par ordre du procureur, a annoncé la télévision d ' Etat égyptienne.
Selon la source, Al- Chater, avec son frère, ont été arrêtés dans une maison dans la banlieue de Nasr, à l'est du Caire, capitale de l'Egypte. Al-Chater et le chef suprême des Frères musulmans, Mohammed Badie, les deux sont accusés d'incitation à la violence lors d'une manifestation dimanche devant le siège de l'organisation au Caire, capitale de l'Egypte, qui a pris fin à la mort. Cependant, Badie est apparu dans public vendredi à prononcer un discours lors d'une manifestation. Par ailleurs, le Parti de la liberté et de la justice (PLJ), branche politique de la politique Fraternité, a publié une déclaration dans laquelle il a appelé les partisans du président égyptien déchu Mohammad Morsi, de continuer les protestations.