Iran jeudi a félicité le gouvernement et le peuple de l ' Irak sanctions réduisant l ' Organisation des Nations Unies(ONU), qui, depuis plus de deux décennies, a pesé sur Bagdad.
Félicitations à la République islamique d'Iran a été adopté par le sous-iranien des Affaires étrangères pour les affaires arabes et africains, Amir Hussein  Abdolahian, en raison de la suppression de l'Irak du chapitre 7 de la Constitution de l'ONU. Le même jour, le Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) a voté à l'unanimité en faveur de la levée de certaines sanctions imposées à la nation arabe depuis l'invasion du Koweït par les forces de Saddam Hussein en Août 1990. Ministre adjoint des affaires étrangères du pays persan dit que la décision prise par le Conseil de sécurité aurait un effet positif sur le statu quo politique en Irak à la fois régional et international, ainsi, en ajoutant que la mesure de l'organisme international montre que Bagdad a agi de manière raisonnable en ce qui concerne leur voisin. " Le nouvel Irak était en mesure de démontrer à la communauté internationale et ses voisins n'est plus une menace pour la paix et la sécurité dans le monde », a déclaré Amir Hussein Abdolahian. Dans ce contexte, le Premier ministre Nouri al-Maliki, a remercié les 15 membres du Conseil de sécurité, en plus de montrer votre appréciation pour la libération de leur pays «des limitations (le pays) pour les folies du régime dictatorial ". Il a également souligné que l'Irak est prêt à avoir de bonnes relations bilatérales avec tous les pays de la planète, et a insisté pourparlers et d'améliorer les relations entre les États de la région, mettant fin aux tensions croissantes. Rappelons que le chapitre 6 de la Constitution de l'Organisation des Nations Unies a appelé à une solution pacifique des conflits entre les pays, tandis que le chapitre 7 autorise le Conseil de sécurité à imposer des sanctions et des restrictions sur les pays qui ne respectent pas les exigences de l'organisation internationale.