Lundi 17 juin, des heurts ont éclaté après des manifestations dans différentes villes du Brésil. Les protestataires étaient environ 200.000 dans tout le pays, au rendez-vous fixé via les réseaux sociaux, pour crier leur ras-le-bol de la hausse des prix et contre les sommes astronomiques dépensées pour le Mondial de foot 2014. Au pays du football, le ballon rond n’a plus la cote. Photo: A Brasilia, entre ۲.۵۰۰ et ۵.۰۰۰ manifestants se sont rassemblés