Les forces de sécurité du régime des Al - e Khalifa ont recouru, une nouvelle fois, à la violence contre les manifestants pacifiques.
Selon le site Internet égyptien Al - Youm Al - Sabee, Manama, la capitale de Bahreïn, a été, samedi, la scène d’une manifestation contre le régime qui a dégénéré en violences, suite à l’intervention policière. Selon les témoins oculaires, les forces de sécurité ont pris pour cible les protestataires, en faisant usage de gaz lacrymogènes et de grenades sonores, puis, en s’en prenant aux villages chiites alentours, y ont affronté les habitants. De même, différentes régions de Bahreïn ont été, vendredi, les scènes de manifestations pacifiques, en guise de protestation contre les crimes du régime des Al - e Khalifa, à l’encontre des Chiites, les manifestants mettant l’accent, dans leurs slogans, sur la nécessité du départ de Hamad bin Issa Al - e Khalifa, le roi de Bahreïn, l’instauration de la démocratie et la réalisation de leurs revendications.