Le chercheur iranien en collaborant avec ceux de l'Université de Melbourne a montré qu'il existe une association entre le cancer du pancréas et le diabète. Dans une nouvelle étude publiée dans le journal Annals of Surgical Oncology , les cliniciens ont travaillé avec des mathématiciens à examiner les données de 1973 à 2013 pour conclure s'il y avait un lien en fonction du temps entre le diagnostic de diabète et le cancer du pancréas. Un examen de 88 études internationales à ce jour, est la plus grande analyse sur le sujet publié. Dr. Mehrdad Nikfarjam , spécialiste du pancréas et du foie et de la bile du département de chirurgie à l'Université de Melbourne a dit que le cancer du pancréas est souvent diagnostiqué lors d’un stade incurable avancé. " Il s'agit d'un document important qui met en évidence, pour les médecins et les patients diabétiques nouvellement diagnostiqués sans cause évidente, qu’un diagnostic de cancer du pancréas sous-jacent doit être considéré, " a-t-il dit. " L'étude a révélé que le risque de cancer du pancréas était plus grand que le diagnostic de diabète, mais est restée élevée longtemps après le diagnostic. La présence du diabète reste un facteur de risque modeste pour le développement d'un cancer plus tard dans la vie". Bien que le nombre de cancer du pancréas dans la population soit relativement faible, l'étude suggère qu’un programme de dépistage doit être envisagée. « La priorité sur le dépistage devrait être mise sur les patients atteints de diabète d'apparition récente, mais peut ensuite être étendue à des patients diabétiques de longue date», a déclaré Dr Nikfarjam . " La survenance de diabète est plus fréquente chez les personnes de plus de 55 ans. C'est peut-être important de tenir compte de dépistage de tous les diabétiques nouvellement diagnostiqués pour un cancer du pancréas, en particulier ceux sans facteurs de risque importants pour développer le diabète en premier lieu ".