Richard Falk, un expert indépendant du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, a pointé encore une fois  la politique d’Israël dans les territoires palestiniens occupés, affirmant qu’elle présente les caractéristiques de « l’apartheid » et du « nettoyage ethnique ». L’expert américain, plusieurs fois accusé d’antisémitisme alors qu’il est lui même juif, a notamment accusé Israël « d’efforts systématiques et continus pour changer la composition ethnique de Jérusalem Est » dont les Palestiniens aimeraient faire leur future capitale, de « recours excessif à la force », de « punition collective » à Gaza, de destructions d’habitations et de construire de plus en plus de colonies.
« Il y a une discrimination systématique sur la base de l’identité ethnique, avec l’objectif de changer la démographie de Jérusalem», a - t - il affirmé, appelant cela une forme « de nettoyage ethnique».
Le professeur émérites de l’Université de Princeton, âgé de ۸۲ ans, ajoute que depuis une vingtaine d’années plus de ۱۱.۰۰۰ Palestiniens sont bannis de Jérusalem:
« Ce que nous appelons occupation est maintenant de plus en plus compris comme une forme d’annexion, une base pour un apartheid dans le sens où il y a un double système légal discriminatoire»