Oui, selon un institut d'etude israélien spécialisé dans le renseignement! le rapport est repris par le journal Jerusalem post qui établit de 7000 à 8000 le nombre des " miliciens chiites " en guerre contre les takfiris en Syrie. " selon notre évaluation, l'Iran pourrait bénéficier à long terme de la présence des combattants chiites en Syrie surtout quand ces derniers auront achevé leur mission et qu'ils auront  regagné leur pays d'origine , Irak" ! " les combattants chiites irakiens sont motivés et jouissent d'une bonne expérience militaire et sont mêlés aux combattants du Hezbollah. ils sont potentiellement capables de se transformer en des instruments entre les mains de l'Iran et se répandre à travers toute la région" le journal met ainsi sur pieds les éléments d'un nouveau scénario anti iranien , cette fois centré sur l'Irak où par ailleurs des combats d'une rare intensité opposent l'armée nationale aux terroristes takfiris . le journal poursuit : " le nombre des combattants chiites irakiens continuent à accroitre en Syrie, s'alarme encore le rapport.  le Hezbollah n'a jamais caché sa présence militaire en Syrie où il est censé défendre les intérêts non pas d'Assad mais du Liban dans la mesure où les terroristes takfiris ont clairement réclamé leur intention de construire des émirats salafo wahhabite sur les frontières du Liban, voire à l'intérieur même du Liban. quand aux combattants chiites irakiens, ils sont au nombre de quelques dizaines , chargés surtout à protéger volontairement les lieux saints du chiisme, comme le mausolée de Zaynab au sud de Damas .