Un responsable du Forum des Fabricants de pièce détachée d'Iran, Mohammad Reza Najafi-Manesh, a annoncé le recommencement des activités des fabricants européens de pièces détachée en Iran. "Environ 15 fabricants européens de pièce détachée ont recommencé à envoyer leurs produits en Iran", a déclaré M. NAjafi-Manesh. Soulignant que ces fabricants sont des pays comme l'Allemagne, l'Italie et la France, M. Najafi-Manesh a ajouté que certains de ces compagnies avaient cessé d'envoyer des pièces détachées vers l'Iran au temps des sanctions imposées contre l'industrie d'automobile du pays. "Avec le recommencement des activités de ces entreprises étrangères en Iran, certainement, nous constateront une croissance dans le secteur de production de véhicule dans le pays en 2014", a-t-il précisé. Se référant à la compagnie française de Renault qui n'a pas quitté l'Iran pendant les sanctions unilatérales, le responsable iranien a déclaré que les activités de cette entreprise ont élargi dès que les embargos étaient officiellement levés. D'après lui, la compagnie française Peugeot et certaines autres entreprises européennes et chinoises sont entrain de négocier avec les constructeurs d'automobile d'Iran pour participer à leurs projets.