Vendredi, une Palestinienne de 57 ans qui souffrait de troubles psychologiques et mentaux a été tuée par des tirs de l’armée d’occupation israélienne près de la frontière dans le sud de la bande de Gaza. Le porte-parole du ministère de la santé à Gaza a indiqué que le corps de Amena Atiyyeh Qdeih a été découvert, le Samedi 1er mars à l’aube, près de la frontière dans la localité de Khazaa, à Khan Younès. Selon des témoins, la victime, une handicapée mentale, « s’était rendue dans la nuit dans un secteur proche de la frontière » israélienne,ajoutant que « les soldats israéliens ont tiré sur elle (…) et fait usage de bombes éclairantes ». Le ministère a précisé que Amena a été atteinte de plusieurs balles tout en ajoutant que les ambulanciers n’avaient pu l’évacuer dans l’immédiat en raison des tirs israéliens dans la zone frontalière.