Le vice-ministre russe des Affaires étrangères a accusé les responsables de la Coalition de l’opposition syrienne ne manifeste aucun intérêt pour négocier sur le terrorisme qui menace la sécurité de la Syrie. Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Gonadi Gatilov, a déclaré : « Les opposants syriens ne veulent parler que de ce qu’ils appellent le « terrorisme d’Etat ». C’est ainsi qu’ils ferment les yeux sur la vraie menace du terrorisme pour la Syrie. Toujours dans ce contexte, le vice-ministre russe des Affaires étrangères a déploré que les opposants syriens négligent la présence et les activités des dizaines de milliers de mercenaires, venus de quatre coins du monde, qui mobilisent leurs moyens pour perpétrer les opérations armées en Syrie et qui ne croient en aucune solution politique censée régler la crise. Sur le terrain, près de 70 terroristes se sont rendus vendredi à l’armée en déposant leurs armes. Par ailleurs, nombre de terroristes, appartenant au « Front Al-Nosra », ont été tués dans une embuscade de l’armée et des habitants de la ville d’Al-Darimsa, sur la route internationale de Hama, à l’Ouest.