La Belgique, en terme de restriction des libertés fondamentales, suit pas à pas la France. En effet, après l'interdiction du voile intégral dans l'espace public, voilà qu'elle s'attaque au voile dans les écoles.
C ' est la raison pour laquelle(ASBL), La Bruxelloise Justice and Democracy a déposé, ce lundi, l ' acte d ' appel contre la décision rendue le ۲٦ décembre ۲۰۱۳ par le tribunal de ۱ère instance de Verviers au sujet du règlement applicable aux écoles primaires publiques. Ce règlement, adopté en juin dernier, stipule notamment qu ' il est interdit de porter " par le vêtement ou toute autre pièce vestimentaire ", des signes ostentatoires d ' adhésion ou de participation à une religion, une formation politique, un groupement. Ce sont les parents de deux élèves qui ont alerté l ' ASBL bruxelloise, afin d ' introduire une action en justice. Nous savons tous que ce sont les signes religieux d ' appartenance à l ' islam qui sont visés par ces textes. Cependant, dans son ordonnance, le tribunal estime qu ' il n ' y a pas discrimination puisque le règlement ne trouve pas d ' application uniquement qu ' à l ' égard de personnes de confession musulmane. En attendant la décision, c ' est la ۱۲ eme chambre de la cour d ' appel de Liège qui devra statuer sur ce dossier.