Au troisième jour des pourparlers du second tour à Genève l'ex ambassadeur US en Syrie Robert Ford s'est mis à menacer Damas !! l'homme qui traine un bilan catastrophique avec ses faux rapports , ses fausses tactiques et information joue en effet la fin de sa carrière en dirigeant de facto la délégation de l'opposition : " Si Assad n'accepte pas de négocier la formation d'un gouvernement de transition et qu'il continue à insister sur la clause de lutte contre le terrorisme, les Etats Unis enverront l'affaire devant le conseil de sécurité " !! le journal saoudien Al Watan qui rapporte cette information, ajoute toujours en citant Ford : " l'ordre du jour de Genève II figure dans la lettre d'invitation de Ban Ki Moon et cette lettre demande la formation d'un gouvernement de transition... si Assad refuse d'en négocier, il aura affaire avec le Conseil de sécurité ". Selon une dernière information, le second tour de Genève II va droit vers un échec , ce qui est de loin le voeu de Washington. Alors que Genève I insiste par ordre de priorité d'abord sur la fin des combats , sur la lutte contre le terrorisme et ensuite sur un gouvernement de transition, l'opposition pro occidentale insiste pour chambouler cet ordre / les experts annoncent dors et déjà l'échec des négociations et en appellent à l'intervention des russes et des américains . l'émissaire onusien Brahimi va d'ailleurs rencontrer les représentants de la Russie et des Etats Unis ce jeudi.