La visite d ' une grande délégation d ' hommes d ' affaire français à Téhéran continue à faire remous de l ' autre bord de l ' Athlantique: après des mises en gardes lancées par le secrétaire au Trésor, en voici le chef du département d ' état, John Kerry, à la manoeuvre! au cours d ' un entretien accordé à la chaine CNN, Kerry affirme: " il est possible que les français envoient leurs hommes d ' affaires en Iran mais ils ne peuvent pas violer les sanctions. car si l ' envie leur prenait de violer ces sanctions, ils seront eux mêmes sanctionnées et ils le savent très bien. nous le leur avons très bien fait comprendre!! " Kerry a ajouté: " l ' Iran sait aussi que la voie n ' est toujours pas ouverte pour qu ' il puisse commercer avec les autres pays "! pour une France, qui depuis la guerre contre la Libye n ' a cessé de prouver son allégeance envers les Etats Unis, les propos de Kerry sont une insulte. Hollan a religieusement suivi les directives de la Maison Blanche en ce qui concerne la Syrie mais les Américains ne veulent même lui reconnaitre le droit de participer au festin que l ' Occident croire avoir à vivre sur le marché iranien… " mêmes pas les miettes, disait un homme d ' affaire français interrogé par le journaliste de Fars.