A la suite de l'annulation officielle des sanctions contre l'industrie iranienne d'automobile, les activités de la compagnie française Renault en Iran a augmenté considérablement. Selon les experts, la compagnie Renault a recommencé à envoyer officiellement des pièces détachées de ces véhicules en Iran. En plus, Renault planifie à augmenter considérablement la fabrication de ces deux berlines, Tondar-90 et Megan en Iran. Cette compagnie a, également, des programmes pour fabriquer six nouveaux modèles de véhicule sur la plate-forme de Tondar-90 qui le premier modèle sortira d'ici quelques mois. A noter que le président iranien, Hassan Rohani, avait précisé en Suisse sur la coopération des constructeurs d'automobile étrangers dans les actions des constructeurs d'automobile d'Iran, et la compagnie Renault a exprimé son intérêt à acheter une part de ces actions.