François Hollande et David Cameron se retrouvent, vendredi, sur une base aérienne, près d'Oxford, pour un sommet franco-britannique, qui promet de donner un nouvel élan à la coopération militaire, mais sur fond de divergences concernant l'UE. Cette rencontre, d'environ, cinq heures, est le premier sommet bilatéral entre le président français et le Premier ministre conservateur britannique, depuis l'accession de M. Hollande au pouvoir, en mai 2012. Dans la ligne des accords franco-britanniques de défense de Lancaster House, signés, en novembre 2010, par David Cameron et le prédécesseur de François Hollande, Nicolas Sarkozy, une série de nouvelles lettres d'intention, sur des projets conjoints, dans le domaine militaire, doivent être signées, destinés à promouvoir l'interopérabilité et à assurer des économies. Au programme, le futur drone de combat, (UCAV), franco-britannique, pour lequel les deux pays cofinanceront une étude de faisabilité, sur deux ans, d'un coût total de 120 millions de livres, (145 millions d'euros), indique-t-on de source gouvernementale britannique.