Le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, a déclaré mercredi que fournir des armes aux rebelles en Syrie revient à envoyer des armes aux terroristes en Irak. "La communauté internationale doit assumer la responsabilité de nous soutenir et d'aider tous ceux qui se dressent contre le terrorisme. Permettre que des armes arrivent dans les mains des organisations terroristes et des extrémistes en Syrie signifie soutenir le terrorisme en Irak", a déclaré M. Maliki dans son discours télévisé hebdomadaire. "Les armes ont commencé à affluer en Irak depuis la Syrie. Il y a de cela cinq jours, les forces de sécurité ont découvert un convoi de 15 véhicules chargés d'armes qui faisait route depuis la Syrie vers l'Irak", a déclaré M. Maliki. "Je lance un appel aux pays qui parlaient de soutenir les groupes armés en Syrie avec des armes. Je leur dis : vous soutenez le terrorisme en Irak", a-t-il ajouté.