Dans une école près de la ville de Marivan, dans la province de Kordestan, un élève attend le printemps, pas pour voir les neiges fondre et les arbres fleurir, mais demande au printemps comme un enfant que ces chevaux poussent. Mahan Rahimi, n'a que huit ans, et il est un élève de l'école Chaltout dans le village de Zhenin, près de la ville de Marivan, qui lutte contre son cancer. A noter que 24 élèves de cette école qui sont aussi les amis de Mahan ont, également, rasé leurs chevaux. Pour sympathiser avec lui, son instituteur, Mohammad Ali Mohammadian, a rasé sa tête, car, à cause des effets secondaires de médicaments de chimiothérapie, le petit Mahan a perdu tous ces chevaux. Soulignant qu'il n'avait aucune autre intention que d'encourager le petit Mahan, cet instituteur sympathique a déclaré: "je suis heureuse que j'ai pu encourager mon élève avec ce petit geste". Ajoutant que son geste était, aussi, pour amener plus cet élève dans les activités de la classe, M. Mohammadian a continué qu'il a rasé ses chevaux pour que Mahan ne se sent plus isoler.