Alors que les Etats Unis ont repris très discrètement l ' envoie d ' armements aux " rebelles dit modérés ", le site Al Nachra pose une question à l ' envers: pourquoi la Russie continue - elle à armer l ' armée loyaliste syrienne? l ' article s ' intitule très significativement " La fumée noire au dessus de Montreux? " et il dit: " une épaisse fumée noire a surmonté le lieu des négociations inter syriennes à Montreux où la délégation gouvernementale et celle de l ' opposition se sont mises à s ' accuser mutuellement de tous les maux possibles et imaginables. mais es - ce important? sur le terrain des combats là où tout se joue, la situation est autre et l ' armée syrienne continue à avancer et à marquer point sur point. la suprématie de l ' armée arabe syrienne est si palpable que les experts parlent d ' une victoire finale d ' ici quelques semaines. l ' armée syrienne contrôle en effet des régions stratégiques, les mêmes qui servaient de voies d ' approvisionnement au front Al Nosra et à l ' Etat islamique en Irak et au Levant, soit les deux groupes non invités à Genève II pour leur obédience terroriste " et Al Nashra poursuit: " Selon certaines sources, les Russes ont mis à la disposition des soldats d ' Assad de nouveaux armements, y compris des véhicules blindés propres à faire face aux combats de rue ainsi que des équipements propres aux combats dans les régions montagneuses. Les drones russes qu ' utilise l ' armée syrienne surveillent ۲٤ heures sur ۲٤ les frontières jordaniennes et libanaises pour empêcher les infiltrations terroristes ou néanmoins les limiter. ce sont sans doute ces rapports qui ont poussé les Américains à décider de reprendre leurs livraisons d ' armes aux terroristes " modérés " et ce dans l ' objectif de réactiver les pourparlers de Montreux! ", estime le site qui ajoute: " les avancées de ces derniers jours de l ' armée syrienne sur le terrain des combats ont contraint les opposants anti Assad à revoir leurs revendications, à réduire le niveau de leurs exigences et à souhaiter en lieu et place du départ d ' Assad, la levée du blocus de certaines villes et villages et les points de passage. or ces exigences n ' ont pas trouvé un écho favorable du côté de Damas car Assad est bien conscient de la perte de vitesse de l ' Arabie saoudite dans la région, et il a largement bénéficié des divergences fratricides qui opposent Daesh(EIIL) aux autres milices actives contre l ' Etat et l ' armée syriens. outre ce fait, les négociations entre Assad et ses opposants internes d ' une part entre lui et les terroristes de l ' autre ont permis une certaines accalmie sur le front des combats. à Rif de Damas les terroristes déposent des armes, se rendent par centaines et il se peut que la banlieue damascène soit pacifiée avant même la fin des pourparlers à Montreux! " Poutine a décidément joué bien sa carte.. Le vice ministre iranien des AE, Amirabdollahiyan juge la réaction des Etats Unis d ' armer les " rebelles modérés " de ' tardive " " c ' est le signe de l ' absence de perspective, du programmation de la part des Etats Unis. les américains naviguent à vue dans le dossier syrien "!