Depuis mardi, une information fait le tour des medias occidentaux, "les Etats Unis ont repris l'envoie de leurs armes " qu'ils qualifient de non létales aux " rebelles modérés" . selon les sources américaines et européennes, le congrès US a voté très discrètement le budget nécessaire pour que les livraisons d'armes soient reprises à destination des rebelles du sud de la Syrie. ces armements devront être acheminés vers la Syrie via les frontières jordaniennes. mais que contiendront les convois d'armements ainsi destinés aux "rebelles"? selon Al Arabiya, des missiles anti blindés M72 figureraient dans les convois. c'est un missile de courte portée de 300 mètres, portable et qui sert souvent dans des guerres asymétriques. outre ces missiles, les Américains enverront des missiles T71 aux terroristes , soit des engins d'une portée de 4200 mètres et qui sont capables de chasser les chars T72. les Américains muniront aussi les terroristes "modérés" des mitraillettes M60, M16, M4, des équipements de déminage , des équipements de télécommunication et des caméras nocturnes. Que faut-il comprendre de ces livraisons? Alors que les Etats Unis continuent à faire blocage à Genève II, exhortant la délégation des opposants à exiger le départ d'Assad en lieu et place d'accepter la priorité de la lutte contre le terrorisme, cette décision du congrès ne peut être compris que comme un choix délibéré pour faire perdurer la guerre . les Américains refusent de livrer aux "rebelles" des missiles sol-air , soit des engins capables de provoquer le crash des avions d'Assad. Ainsi Washington a-t-il opté pour la poursuite d'une " certaine dose de guerre" propre à affaiblir à la fois Assad et ses adversaires. le fait que les camps d'entrainement des terroristes en Jordanie continuent à se tenir et qu'ils acceptent chaque jour des centaines de nouveaux candidats s'inscrit dans ce sens . les Américains ont tout fait pour faire de Genève II une mascarade , et ils sont prêts à étendre la guerre anti syrienne au delà de l'Irak: cette guerre qui est pour eux le principal décor sur fond de quoi prend forme la stratégie du chaos est destinée contaminer non pas seulement la Jordanie, le Liban, le Yémen voire la Russie mais aussi les amis de Washington : Israël se dit dors et déjà à s'engager militairement en Syrie si Assad venait à partir pour céder la place aux takfiris . en attendant il fait tout pour que Assad soit chassé par Al Qaida du pouvoir .