Le ministre russe des Affaires Etrangères, Sergueï Lavrov, a mis en garde contre la propagation du terrorisme en Syrie, affirmant la nécessité d'y faire face. Répondant à la question du correspondant du journal libanais "AsSafir", Lavrov a affirmé que la lutte contre le terrorisme constitue l'une des principaux buts de la conférence de Genève II, rappelant que la déclaration de Genève I, publiée le 30 juin 2012, avait appelé le gouvernement et l'opposition à conjuguer leurs efforts pour expulser les terroristes de la Syrie.