c'est une revue britannique spécialisée dans la défense qui le confirme : " en dépit des sanctions internationales qui la frappent, la Syrie a étendu son pouvoir de fabrication de missiles et de roquettes " " la revue qui appartient au ministère de la Défense publie des documents sur foi desquels la Syrie " continuerait de se procurer des armements auprès de l'Iran, de la Corée du nord et de la Biélorussie". l'étude affirme que cette capacité balistique syrienne se développe sous la supervision du centre d'étude et de recherche scientifiques syrien . " c'est un centre contre lequel aucune sanction n'a été imposée " la revue accuse la Syrie de mettre en application en ce moment même un projet intitulé 702 , en étroite coopération avec les iraniens . c'est ce projet qui fabrique des missiles destinés au Hezbollah . l'un de ces missiles est justement Kheybar 1 dont la portée est de 100 kilomètres" " le rapport accuse aussi la Syrie " de coopérer avec Pyonyong en vue de développer ses capacités de fabrication de missiles Scud. ces informations sont visiblement publiées en vue de consommation ultérieure. la Grande Bretagne cherche-t-elle de la sorte à justifier des raids aériens à venir contre la Syrie ?