Airbus supprimerait plus de 1.300 emplois en France. Alors que la direction et les syndicats du géant de l'aéronautique étaient réunis aujourd'hui à Toulouse pour évoquer le plan de restructuration d'Airbus, dévoilé début décembre, plusieurs syndicats ont indiqué que le groupe devrait éliminer 1.329 emplois dans l'hexagone. Au total, ce sont près de 5.800 postes situés au sein de la division "défense et espace" qui devraient être supprimés au niveau mondial d'ici 2017. L'ex-EADS cherche à relancer sa branche défense et sécurité, mise à mal par les coupes budgétaires dans le monde, en particulier en Allemagne, et sa base de coûts élevée. Le groupe a aussi considéré que son organisation actuelle était un frein à son efficacité.